Go to Top

3 types de fibres musculaires

Fibre rouge de type 1 « lente »

Elles sont les plus efficaces en aérobie c’est-à-dire activité type endurance (course à pied, vélo…)

Spécificités :

  • Sollicitées dans les efforts de longue durée
  • Sont peu fatigables
  • Utilisées dans la vie de tous les jours (marche…)

Fibre blanche de type 2b « rapide »

Elles sont les plus efficaces en anaérobie cela signifie en activité de type vitesse (sprinter), musculation (avec utilisation de charges lourdes)…

Ce sont les fibres les plus volumineuses, c’est pour cela qu’elles sont travaillées par les culturistes.

Spécificités :

  • Très sensible à la fatigue
  • Effort de très courte durée
  • Contraction rapide

Fibre rose « intermédiaire »

Ces fibres roses se divisent en 2groupes :

  • 2a : rapide à endurance moyenne
  • 2ab : rapide à faible endurance

Les fibres 2a ou 2ab sont donc des fibres roses intermédiaires entre les fibres de type 1 et les fibres de type 2b. Lors d’un effort les fibres type 1 sont sollicitées en premier si elles ne sont pas suffisantes en terme de puissance c’est-à-dire une charge trop lourde, les fibres roses prennent le relais et de la même façon les fibres de type 2b seront utilisées si les roses n’ont pas suffi.

Génétique :

Une grande partie des fibres sont réparties par la génétique, c’est pour cela que l’on parle de prédisposition pour un sport, et explique certaine performance hors du commun de sportifs de haut niveau.

Néanmoins tout est possible avec un entrainement adapté il sera possible de travailler plus particulièrement les fibres rapides pour ceux qui souhaitent prendre du volume musculaire et de la puissance ou travailler les fibres lentes pour ceux qui souhaitent gagner en endurance

Be Sociable, Share!